Suivant sa qualité un sol est capable par lui-même de permettre un développement végétatif important des plantes si les conditions naturelles sont favorables.
Elle dépend de la constitution physique, chimique et biologique du sol.
Si elle se mesure aux rendements que la terre fournit lorsqu’on applique les procédés culturaux qui lui conviennent le mieux,
elle doit aussi tenir compte de la qualité des produits ainsi que de la durabilité à produire.

L’expert en fertilisation peut-être consulté pour :
- l’interprétation des analyses chimiques, physiques ou biologiques de terres
- adapter une technique de fertilisation à un mode d’exploitation particulier
- conseiller dans les nouvelles techniques de fertilisation

La conjugaison des nombreux facteurs rend l’évaluation d’une perte de rendement parfois difficile.
Une analyse plus approfondie peut contribuer à mieux pondérer les responsabilités respectives.